• Etre de Lumière

    Posté le 9 octobre 2012

    Ecrit par Arcnaëlle

    Mots-clefs

    C’est en allant chercher et entrer dans nos pires émotions de colère, de haine, d’obsession, de désespoir, d’envie, de compétition, de mort, d’effroi, de panique, d’étouffement, de violence, que l’on trouve les clés de sa Résurrection ; en prenant conscience de  comment nos processus mentaux, nos croyances, nos modes répétitifs de pensées, nos émotions, s’y sont accrochés pour construire notre bulle illusoire, que l’on projette sur le monde extérieur ; en prenant conscience des stratégies mentales forgées pour vivre avec, tant bien que mal. Le mental est emprisonnant tant que l’ego souffre, ensuite le mental devient notre plus grand pouvoir créateur, car il est uni à la volonté divine. 

    Certains expriment ces émotions de manière ouverte et parfois violente tant elles débordent et se laissent dévorer ; d’autres les fuient tant elles les effraient et vivent à coté d’eux-mêmes ; et d’autres les ont éteintes tant ils en ont peur, et ils se sont atteints avec… 

    Mon chemin continue et je travaille à me libérer de mes liens karmiques ici et maintenant, pour être libre d’être celle que je suis, détachée des dogmes et de la place dans laquelle je suis née. Je précise que couper des liens karmiques n’est possible que dans la gratitude et l’amour. Je me libère des conditions nécessaires de l’incarnation, pour me consacrer au « pour quoi » de ma venue, et non plus au comment. Et dans ce « pour quoi », j’ai à dire et témoigner. C’est ce que mes guides m’assignent depuis mon adolescence. Je les ai cru et tout m’y a amené, à être prête au bon moment. La période actuelle s’y prête biensur, tout est dans l’ordre. Je me décide à vous communiquer cet écrit gardé dans un coin de mes fichiers. Il retranscrit mon expérience de la révélation de mon Soleil intérieur, qui a eu lieu le 8 juin 2008. Depuis, je poursuis mon chemin, humblement, et je continue à recevoir en retour de l’Univers.

    Le Soleil est a l’intérieur et il n’est pas fait pour rester dans le noir, il est fait pour rayonner tout autour de soi, et rejoindre la divine lumière qd il a dépassé les limites de son corps et de son ego. A la suite de cette expérience, après qq mois dans les étoiles, mon ego s’est rebellé violemment, il voulait me remaner à une réalité purement matérielle, j’ai voulu mourir chaque jour, de cette lutte infernale. Et puis, toujours guidée de main ferme, j’ai vomi tout ce qu’il me disait sur moi, sur la vie, sur ma vie, et j’ai vu enfin, comment fonctionne l’ego, sa souffrance inouïe qui le pousse à user de mille stratégies. Quelle expérience. Ensuite, j’ai réalisé que j’avais tout à réapprendre, apprendre à vivre. IL m’a fallu de dures épreuves successives pour m’obliger à me reconstruire, selon ma volonté. J’ai travaillé à chercher à en tirer profit, comprendre les lois de la vie et celle de l’Univers, prendre conscience de mon individualité jusqu’à ce que j’en convienne : l’Univers est mon maître, et je suis à l’égale de Lui, je suis un dieu. 

    Pour trouver son Graal, il faut se souvenir et entrer dans ses cauchemars intérieurs, son enfer personnel et en sortir vainqueur. Je me suis interrogée très jeune sur ma haine, mes terreurs et ma violence. Je ne sentais pas encore la honte et la culpabilité plus subtiles qui attendaient leur tour. J’en ai été esclave si longtemps. J’ai refusé d’être cette étrangère qui m’habitait, je suis devenue mère, dans cet état. Sur un long chemin, poussées par la venue de mes enfants et les souffrances amplifiées, je suis entrée peu à peu en moi, jour après jour, avec autant de peur que de détermination. De longues années pour descendre de la surface de ma conscience limitée au plus profond de mon inconscient et de mes mémoires, marche par marche, étage par étage jusqu’au sous-sol de mon bas-astral. J’ai utilisé des techniques poussées permettant cela, D’abord des techniques pour se remettre en question, gérer ses émotions, analyser ses pensées, s’observer, négocier avec soi, etc et ensuite des techniques me permettant d’entrer dans mes profondeurs, et les guérir, En visitant mon monde intérieur, et en réparant ; ré-apprenant à m’aimer et à considérer ma personne comme un être incarnant l’Amour, le noir est sorti de moi. Il a laissé une immense place béante. J’ai récupéré des parts d’Âme de plus en plus conséquentes que j’avais reniées ou perdues, changeant ainsi mon ADN à chaque fois davantage. Un matin, suite à un travail rude dans mes ténèbres, qui s’était achevé après plusieurs mois de guerre, et sur lequel j’avais triomphé, armée de lumière et d’épées, je me suis réveillée sous vide. J’étais un corps qui ne ressentait que nausée, dégoût et peur. Le sol était mou et les murs dansaient. Mes yeux tanguaient et balayaient sans trouver de point fixe. Mon coeur tonnait bizarrement, le monde autour de moi fondait comme un chamalow au soleil alors que j’essayais de prendre des repères solides. J’ai écrit à mon psy-chaman-guide de l’époque lui décrivant mon état et mon inquiétude, et il m’a répondu que c’était le moment pour moi de recevoir ce qui me revenait, qu’il me faudrait tout accepter, que mon courage avait été bien affûté  et que j’en aurai bien besoin. Alors je suis retournée sur mon lieu de la dernière bataille, la place état béante, purifiée, L’espace était remplie d’une lumière blanche éblouissante, sans fond : j’étais aveuglée et j’ai eu très peur. J’ai refusé ce que je pressentais venir. J’ai refusé, plusieurs fois jusqu’à ce que la Lumière s’éteigne. J’ai pu voir alors de nouveau mon champ vide et purifié … L’esprit-gardien qui m’avait reçu, était là, imperturbable. Réalisant ce que j’avais provoqué, je l’ai supplié de remettre la lumière, il a refusé, et m’a mis au défi de revenir un jour. Mon guide-psy-chaman d’alors m’a écrit le soir et m’a demandé si j’avais été cherché mon cadeau. Je lui ai menti qu’il n’y avait pas de cadeau. Alors bien plus sorcier-magicien que je ne l’imaginais, il m’a dit qu’il fallait que j’y retourne, car le cadeau m’attendait. J’y suis retournée. L’esprit-gardien était là et la lumière aveuglante aussi, il m’a assigné de monter ma Confiance, et d’assumer ce que j’avais demandé depuis si longtemps ! Il m’a dit avec autorité que c’était le moment et que je devais le faire seule. IL m’a dit d’avaler toute cette lumière, que c’était l’énergie et la puissance dont j’avais besoin. J’ai tout avalé, je sentais toute la puissance de mon Être en moi, mon corps bouillait. Le gardien m’a dit que je n’avais pas assez confiance, qu’il fallait que je m’abandonne, que la Grâce était en moi et que je n’avais qu’à la laisser jaillir. J’ai fait l’effort de lâcher ma peur, de tout lâcher et de me livrer à ce que je ne connaissais pas. Mon Être de Lumière, mon Soleil éblouissant, a jailli de toute sa puissance, il a explosé, comme un flash gigantesque, de mon centre du coeur et a illuminé toutes les cellules de tous mes corps. La Terre et le Ciel y ont répondu en joignant leur Lumière à la mienne pour former une colonne d’or filandreuse, sans fin dans laquelle j’ai attendu les muscles tétanisés, rendue. Quelle épreuve alors ! Je ne sais combien de temps je suis restée ainsi, sous l’emprise de la Lumière divine. J’ai tout pris, tout accepté, comme mon guide-chaman m’avait averti. Toutes mes cellules pétillaient.  Les Lumières se sont mélangées et m’ont reliées à tout l’Univers, de la particule microscopique jusqu’à l’infini, me faisant basculer dans la Conscience Divine, ma réalité au delà de l’illusion humaine. Je me suis levée et j’ai vu que tout avait changé, j’étais un Être de Lumière incarné, comme nous tous, et cela changeait tout. Ainsi j’ai ressuscité à ce que Je Suis. 

    La période de ma vie qui a précédé cette journée et celle qui l’a suivi est raconté sous forme d’un roman métaphorique, à la façon chamanique, dans mon livre présenté sur ce blog.
    Depuis je continue mon chemin, il est différent, main dans la main, complice avec le Ciel et la Terre. Nous sommes trois : le Père, la Mère et mon Esprit uni apprenant, pas à pas toujours.

    Etre de Lumière dans Etre de Lumière soleil-300x191
    Elisabeth Pariente
    Cet article a été posté le Mardi 9 octobre 2012 à 23:30 et est rangé sous Etre de Lumière. Vous pouvez suivre toutes les réponses à cet article à travers le RSS 2.0 Flux. Vous pouvez sauter la fin et laisser une réponse. Les Pings ne sont pas autorisés.
  • 0 commentaires

    Jetez un oeil à quelques-unes des réponses que nous avons eu à cet article.

  • Laisser un commentaire

    Faites-nous savoir ce que vous pensez .

  • Nom:

    Adresse de contact:

    Message:

Joindre l'utile à l'agréable | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Shen Qi Dao